tps://stats.radio-quetsch.eu/matomo.php?idsite=2&rec=1" style="border:0" alt="" />

LA PLANÈTE BLEUE

La Planète Bleue est à la radio ce qu’une soucoupe volante est aux embouteillages : un nouveau monde, une autre dimension. Une bulle hors du temps, un courant d’air sans poussière. On y écoute des musiques qu’on n’entend nulle part ailleurs, et des infos différentes.

La Planète Bleue propose un tour du monde des musiques novatrices et un point sur l’actualité de demain.

La Planète Bleue détecte ce qui se fait de nouveau et d’intéressant aux coins du globe.

La Planète Bleue, le magazine mondial du futur.

DIFFUSION sur Radio Quetsch : Les dimanches à 10h et 22h.

©Marvano

Dans un paysage radiophonique sinistré, La Planète Bleue s’apparente à un prototype, ni calibré ni formaté, une incongruité de la bande FM, une série d’émissions radio d’un type radicalement nouveau : les “films audio”. Un programme musical peu intervenant (20 % parole, 80 % musique) mais avec un fort contenu sonore, suggestif, riche en imaginaire. La couleur générale est mondiale et futuriste, le rythme fluide.

Quoique expérimentale, La Planète Bleue est devenue l’une des émissions les plus populaires. Un paradoxe qui laisse sans voix les patrons de radios. Comme si, tous les soirs, Arte faisait plus d’audience que TF1… Etonnant, non ?

Depuis qu’elle est disponible en podcast sur iTunes, La Planète Bleue fait un tabac planétaire : c’est l’une des émissions de radio les plus podcastées dans le monde. Elle est aujourd’hui écoutée dans plus de 85 pays autour du globe.

Plus proche du cinéma que de la FM, la réalisation est exceptionnellement sophistiquée pour une émission de radio. Le programme est produit en tout numérique non compressé, une réalisation chirurgicale et ambitieuse sur station Pro Tools.

On l’aura compris, il s’agit de ré-enchanter la radio. De parler aux consciences malmenées par les ego surdimensionnés et le consumérisme imposé, en prêtant attention aux chamanes d’aujourd’hui : les chercheurs, les artistes, les créateurs, les architectes, les acteurs de l’innovation et du design.

Oui, une autre radio est possible. La Planète Bleue en fait la démonstration sur Radio Quetsch, sur iTunes, sur Mixcloud et sur laplanetebleue.com